Mamoudou Ibra KANE au Musée des Civilisations Noires : cérémonie de dédicace du livre : « Le Sénégal et Mandela : le grand secret

Le Musée des Civilisations noires a abrité, le vendredi 21 mai 2021 à 16 heures, la Cérémonie de dédicace du livre : « Le Sénégal et Mandela : le grand secret (The Great Secret), en version française et anglaise du célèbre journaliste et non moins Directeur général du Groupe E-media.

A l’heure indiquée, la Salle AGORA du MCN était déjà remplie à ras bord, bien que de strictes mesures de sécurité sanitaire étaient observées.

Et c’est sous une pluie d’éloges que Mamoudou Ibra Kane sera honoré dans ses dimensions humaines, de journaliste talentueux, d’intellectuel vertueux et …d’écrivain.

Un public de choix a pris d’assaut le prestigieux hall d’exposition décoré aux couleurs de l’événement rehaussé par la présence de Madame Aïssata Tall Sall, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, représentant le Président de la République. 

L’ouvrage, bâti sur une confidence d’exception faite au journaliste par l’ancien président, Abdou DIOUF, révèle le soutien apporté par le Sénégal à Nelson Mandela, héros de la lutte contre l’Apartheid et héraut d’une Afrique qui l’a porté aux cimaises. 

Restitué avec doigté et habileté, ce livre, joliment écrit donne un aperçu de la dimension du Sénégal -petit pays à très grand rayonnement diplomatique- à l’échelle africaine et internationale.

Mme Aïssata Tall Sall, très en verve et chaudement applaudie, a salué l’initiative éditoriale du Directeur Général du Groupe E-Media, centrée sur un sujet combinant discrétion et courtoisie et rapporté avec finesse sans trahir l’esprit qui gouverne la diplomatie sénégalaise. 

Sous la plume de Mamoudou Ibra Kane, le public en apprend des modes d’action de la gouvernance sénégalaise, orchestrée avec maestria par Abdou Diouf. 

Par des slalomes dont il a le secret, Mamoudou Ibra Kane parvient à emprunter des raccourcis historiques pour réactualiser le geste de Diouf à Mandela en lui donnant une vigueur toute contemporaine. 

Ce que souligneront pour le saluer, les représentants des Présidents Senghor, Diouf, Wade, qui ont relevé des passages du livre traduisant la cohérence de l’approche sénégalaise pour l’émergence d’une Afrique du Sud arc-en-ciel. 

À l’aube de cette ascension, il y avait comme repère de fixation avec la tenue d’une Conférence des libéraux blancs et les combattants de l’ANC. 

Pour l’histoire, celle-ci a été retenue comme point de départ du reflux du régime ségrégationniste et l’acceptation du principe électoral d’une « voix, un vote ». 

Les éléments de puissance se mettaient en place…

Le mérite de Mamoudou Ibra Kane est d’avoir démontré des talents cachés de diplomate qui, en se structurant, accroissent la densité de l’influent journaliste…