Accueil » le musee des civilisations noires fete ses 3 ans
Anniversaire MCN

C’est dans la sobriété – mais avec un programme de haute facture – que le Musée des Civilisations noires a fêté, le lundi 6 Décembre 2021, le 3ème anniversaire de son ouverture au public. Deux activités phares ont marqué cette journée anniversaire de l’aboutissement d’un projet culturel entamé il y a 65 ans à la faveur du Festival Mondial des arts nègres. : une conférence et une exposition sur Iba NDIAYE. En dépit des difficiles moments engendrés par la pandémie du Covid 19, le Musée des Civilisations noires a eu, en 2021, une programmation riche et variée avec notamment, l’Exposition de Khalilou Kassé, l’Exposition de John One, le Centenaire du Pr Amadou Mokhtar Mbow, l’Exposition de Leonardo Da Vinci, le Marathon d’Eiffage, l’Atelier continental sur la restitution des biens culturels et du patrimoine…. Une sublime conférence sur la vie et l’œuvre de l’artiste Iba NDIAYE, complétée par une exposition en son hommage a été le point culminant des activités marquant le 3ème anniversaire du MCN. Dans une conférence animée par Dr Malick NDIAYE- Conservateur du Musée africain Théodore Monod – la vie et l’œuvre du maître-peintre Iba NDIAYE, humaniste et chercheur qui a beaucoup inspiré l’Ecole de Dakar ont été revisitées. Au cours du vernissage qu’il a présidé, le Secrétaire général, représentant le Ministre de la Culture et de la Communication a déclaré que le Directeur général a « inscrit sa démarche pour faire du Musée des Civilisations noires un instrument au service de l’Afrique et de la Diaspora », annonçant au passage « le retour symbolique, au mois d’avril 2022, de Picasso cinquante ans après sa première exposition au Musée dynamique de Dakar… ». Un hommage posthume a été rendu au Ministre Abdoul Aziz Mbaye, en présence de sa famille et des remerciements appuyés au mécène Gérard SENAC qui a facilité le retour au Sénégal des œuvres de Iba Ndiaye, offertes au gouvernement.

Exposition des œuvres de Iba Ndiaye : Retour sur image

Retour sur image revisite l’œuvre d’Iba Ndiaye, un patriarche de la peinture sénégalaise. Iba Ndiaye fut un chercheur intarissable dont la curiosité explora tous les registres de la peinture. Pédagogue, Il permit l’éclosion d’innombrables talents. Artiste il suscita des vocations. Mais Iba fut aussi un critique averti dont les écrits témoignent d’un esprit rare et très conscient des enjeux de son époque. En parcourant ses tableaux, on peut se sentir déconcerté par la pluralité des thèmes et références. Cependant, un fil relie la diversité d’approches, faites d’esquisse et de portrait, de nature morte et de paysage ; une impression s’impose à nous, aucun tableau n’est terminé, si tant est qu’une œuvre s’achève. Cette exposition est une métaphore du voyage, une invite à retourner sur les brèches laissées par Iba Ndiaye, une incitation à souffler sur des étincelles comme sur autant de chapitres d’une histoire de l’art à revisiter, mais surtout et pourquoi pas, à réécrire. Retour sur image – calibré dans un langage cinématographique – nous présente des séquences choisies, focus sur une créativité riche et exigeante, encore fraiche et énergique qui, par moments, rappelle les affinités d’Iba avec le septième art. Il autorise une nouvelle lecture de sa trajectoire faite de désobéissance au regard des canons et de la politique. Cette sélection d’œuvres, issue du legs de sa famille à l’État du Sénégal, fut acheminée à Dakar en 2014 grâce au concours d’Eiffage Sénégal et à l’indéfectible ténacité du Ministre de la culture Abdoul Aziz Mbaye, aujourd’hui arraché à notre affection.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Articles récents

Les architectes sénégalais, de toutes les générations, se sont donné rendez-vous à la Salle AGORA du Musée des Civilisations noires, le 21 juillet à 17

Dans le cadre de ses visites de contact et de courtoisie, la nouvelle Ambassadrice de la république de Cuba au Sénégal, SE Maydolis Barbara Sosa

Le caractère, désormais, de passage obligé des autorités en séjour à Dakar se confirme pour le MCN. En effet, l’institution muséale sur les civilisations noires

Un peu plus tôt dans la matinée, SE Mze Abdou Mohamed CHANFIOU, Ministre des Finances, du Budget et du secteur bancaire de l’Union des Comores,

Rappel de l’histoire

Le MCN est le fruit d’un long processus, accompagné de changements majeurs depuis plus d’une cinquantaine d’années. C’est donc un projet évolutif, façonné par une riche histoire intellectuelle et culturelle qui doit célébrer les Civilisations noires dans le temps du monde.
Logo Musée Civilisations Noires

Nos coordonnées

Adresse : Autoroute prolongée x Place de la Gare
Téléphone : +221 33 889 11 80
E-mail : mcn@mcn.sn
BP : 21 810 Dakar Ponty

Nos horaires : du mardi au dimanche de 10h à 19h

Newsletter

© 2022 Musée des Civilisations noires (MCN)  – Tous droits réservés | Développé par l’Université virtuelle du Sénégal