Conférence de préfiguration

La Conférence internationale de Préfiguration du Musée des Civilisations noires s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Musée des Civilisations noires (MCN). Ce dernier devait, à l’origine, se poser comme une continuation du 1er Festival mondial des Arts nègres, tenu à Dakar en 1966. La reprise du projet marque la volonté du Sénégal d’inscrire le Musée des Civilisations noires au cœur de la promotion de la diversité culturelle. En ce sens, le MCN a l’ambition de participer activement à la préservation des éléments les plus représentatifs du patrimoine culturel du monde noir et d’affirmer l’engagement du Sénégal dans le combat pour la préservation de la diversité des formes d’expressions culturelles du monde noir, un des piliers de l’unité plurielle de notre humanité.

Dans cette perspective, le Musée des Civilisations noires sera, au moins sur deux points, unique en son genre. D’abord, il entend remplir une mission qu’aucune institution dans le monde n’a jamais remplie, celle de conserver, de documenter, d’enrichir et de mettre en valeur les patrimoines technologiques, scientifiques et culturels affiliés aux civilisations noires. Ensuite, ce musée se positionnera comme un espace de commémoration qui marquera à jamais l’aboutissement d’un processus – celui de l’affirmation et de la reconnaissance de l’apport des civilisations noires au patrimoine universel de l’humanité -, dont le point d’orgue aura été, incontestablement, la tenue à Dakar, en 1966, du Festival mondial des Arts nègres.  C’est à ce titre que l’État du Sénégal a décidé de doter le MCN d’une agence de gouvernance arrimée aux objectifs et à la vision du PSE (Plan Sénégal émergent).