blog-image

La journée porte ouverte

A l’occasion de la journée internationale des musées, le MCN vous invite à venir nombreux à la journée porte ouverte organisée ce mercredi 18 mai 2022 de 10h a 19h.
blog-image

Journée internationale des musées 2022 : le message du président de l’ICOM

Chers membres et amis de la communauté muséale

Chaque 18 mai depuis 1978, la communauté internationale des musées se réunit pour dialoguer avec son public et souligner l’importance du rôle des musées en tant qu’institutions au service de la société et de son développement. Cette célébration a été créée par l’ICOM dans le but de sensibiliser au fait que les musées sont un moyen important d’échange culturel, d’enrichissement des cultures, de développement de la compréhension mutuelle, de coopération et de paix entre les peuples. Aujourd’hui, cet objectif est plus que jamais d’actualité. Le thème de la Journée internationale des musées 2022 est “Le pouvoir des musées” et se concentre sur trois façons dont ils peuvent transformer le monde qui les entoure : le pouvoir de favoriser la durabilité et la justice climatique ; le pouvoir d’innover en matière de numérisation et d’accessibilité ; et le pouvoir de renforcer la communauté par l’éducation. À ce jour, nous avons enregistré près de 5 000 activités organisées par des musées du monde entier pour marquer cette occasion spéciale et libérer leur pouvoir de transformation.

Le thème de la Journée internationale des musées 2022 est “Le pouvoir des musées” et se concentre sur trois façons dont ils peuvent transformer le monde qui les entoure : le pouvoir de favoriser la durabilité et la justice climatique ; le pouvoir d’innover en matière de numérisation et d’accessibilité ; et le pouvoir de renforcer la communauté par l’éducation. À ce jour, nous avons enregistré près de 5 000 activités organisées par des musées du monde entier pour marquer cette occasion spéciale et libérer leur pouvoir de transformation.
Toutefois, les célébrations ne s’arrêtent pas au 18 mai : la communauté muséale mondiale se réunira à nouveau, cette fois en août, pour la 26e conférence générale de l’ICOM à Prague. Toujours sous la bannière du Pouvoir des musées et pour la première fois dans un format hybride, ce sommet international marquera l’orientation du secteur muséal pour les trois prochaines années.
Je vous invite tous à rejoindre l’ICOM et son réseau de près de 50 000 membres pour célébrer le pouvoir de transformation des musées à l’occasion de la Journée internationale des musées et de l’ICOM Prague 2022 ! Je vous invite tous à rejoindre l’ICOM et son réseau de près de 50 000 membres pour célébrer le pouvoir de transformation des musées à l’occasion de la Journée internationale des musées et de l’ICOM Prague 2022 !

blog-image

LE PEINTRE ABDOULAYE KONATE ET LE SCULTEUR KY-SIKIRI CHEZ « PICASSO A DAKAR, 1972-2022 ».

L’exposition « Picasso à Dakar, 1972-2022 » en cours au Musée des Civilisations noires continue d’accueillir quotidiennement des dizaines de visiteurs venus de divers horizons. Cette semaine, deux célèbres artistes africains ont fait le déplacement au MCN pour se délecter des œuvres originales du grand peintre espagnol. Il s’agit du célèbre peintre malien Abdoulaye Konaté, Directeur du Conservatoire National des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako et le sculpteur burkinabè de renom, Ky-Sikiri. Abdoulaye Konaté, « Grand Prix Léopold Senghor de la Biennale de Dakar, 1996 avec la fabuleuse œuvre : Hommage aux chasseurs du Mandé » dont les travaux portent, notamment sur « le textile dans lequel il inscrit les signes et les symboles des sociétés secrètes maliennes », note que le génie de Picasso a été d’avoir « établi un dialogue fécond à distance avec l’art africain ». Ainsi les apports et influences de l’art africain sur les travaux artistiques de Picasso sont indéniables et perceptibles au premier coup d’œil. Invité à faire une comparaison entre Picasso et Leonard de Vinci, le peintre malien explique que « les deux artistes ont rempli chacun, en ce qui le concerne, son époque dans l’histoire de l’art. Chacun a créé des concepts inédits qui ont influencé le monde ».
Quant à Ky-Sikiri, l’une des figures tutélaires de la sculpture contemporaine au Burkina Faso, il déclare que « Picasso est phénoménal par sa capacité à sortir des volumes, en un ou deux coups de brosse »
Le sculpteur burkinabè, président d’honneur de la première édition de BISO, constate que « Picasso a permis au monde de comprendre d’autres formes d’expression artistique extra-occidentales ».
Les deux artistes africains jugent fructueux leur séjour à Dakar car ayant permis des échanges profonds avec le Directeur général du MCN et des rencontres for enrichissantes avec d’autres artistes.
Ils ont aussi salué la performance du MCN pour avoir réussi à monter une belle exposition de Picasso à Dakar.

blog-image

Conférence sur le thème « Refonder le partenariat entre l’Europe et l’Afrique »

Cette année encore, le Musée des Civilisations noires a été retenu pour accueillir, ce lundi 11 avril 2022 à 10 h, une conférence publique initiée par l’Ambassadeur de France, Son Excellence M. Philippe LALLIOT sur le thème « Refonder le partenariat entre l’Europe et l’Afrique ». Cet événement a rassemblé plus de 300 étudiants de BEM Management School, pour un échange fructueux avec des invités de marque parmi lesquels SEM. Siemon Sönke, Ambassadeur d’Allemagne, SEM. Hubert Roisin, Ambassadeur de Belgique, SEM. Nicolae Nastase, Ambassadeur de Roumanie, Mme Andréa Touskova, Première Conseillère Ambassade de la République Tchèque, Mme Tania Martin, Cheffe de Coopération à l’Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg pour échanger avec les étudiants de BEM Dakar. Au cours d’un débat ouvert, les étudiants de BEM Management School ont pu leur poser des questions sur la lutte contre le terrorisme, la situation en Ukraine et son impact sur les pays africains, la levée de la propriété intellectuelle sur le vaccin Covid, la question migratoire et bien d’autres sujets d’actualités. « L’objectif était d’échanger autour des problématiques très importantes, sur comment refonder la relation de partenariat entre l’Union européenne et l’Union africaine », a expliqué le Directeur Business School et Doyen associé de BEM, Dr El’hadji Malick Faye.  À la fin de la conférence, Faye l a exprimé sa grande satisfaction et a promis de revenir au MCN, l’année prochaine.
blog-image

Picasso à Dakar

La revue de presse est disponible ici
blog-image

SWWR 2022 : LANCEMENT RÉGIONAL

Le Musée des Civilisations Noires a reçu aujourd’hui à l’Agora le SWWR 2022 : lancement Régional basé sur la construction des sociétés égalitaires et inclusives en Afrique de l’Ouest et du Centre.
Il s’agit de faire l’État du volontariat dans le monde. En effet, tous les trois ans le programme VNU publie le rapport sur l’ONU conçue pour renforcer la compréhension du volontariat dans le monde, une publication phare de l’ONU conçue pour renforcer la compréhension du volontariat et démontrer son universalité, son étendue et sa portée au XXème siècle.
Madame la ministre de la jeunesse de la république du Sénégal , madame la ministre d’état pour le FCT de la république fédérale du Nigéria, Monsieur le coordinateur du Programme UNISS, la directrice d’IDEP et la directrice de Corps Africa étaient les parties prenantes contributrices de cet évènement.
Le lancement a porté sur la discussion mondiale au niveau régional, en examinant comment les principes de collaboration entre les volontaires et gouvernements sont démontrés dans la région, comment les modèles peuvent être améliorés et comment les parties prenantes pourraient travailler ensemble par le biais d’initiatives, d’apprentissage conjoint, ou d’autres aspects pour faire avancer le rapport. L’événement servira également de plateforme pour relancer le chapitre sénégalais de l’initiative de la grande muraille Verte, qui vise, par une collaboration entre le gouvernement et ses citoyens, à contrer la menace persistante du changement climatique ,de la sécheresse, de la famine et des conflits et migrations qui en résultent, en faisant pousser un mur vert de 8000 km sur toute la largeur de l’Afrique. Le projet promet de changer la vie de millions de sahéliens en revitalisant les paysages dégradés à une échelle sans précédent , en leur offrant une sécurité alimentaire , des emplois et une raison de rester dans leurs communauté. Des études de cas et des exemples locaux qui ont contribué au SWWR seront également mis en évidence et des discussions entre les gouvernements régionaux, le système des Nations Unies et les VIO exploreront des solutions innovantes pour renforcer le contrat social.

blog-image

Commémoration de 28éme anniversaire du génocide des TUTSIS

Que d’émotions et de souvenirs douloureux au Musée des Civilisations noires lors de la cérémonie commémorative du génocide perpétré, le 7 avril 1994, contre les Tutsis du Rwanda. Ce 28ème anniversaire, s’est tenu en présence des hôtes de marque parmi lesquels on peut citer Sidiki Kaba, Ministre des Forces armées sénégalaises, l’Ambassadeur du Gabon au Sénégal (par ailleurs, Doyen du corps diplomatique et consulaire), S. E.M Adama Dieng, ancien Sous-Secrétaire général des Nations Unis, le Général Babacar Faye, ancien officier de la MINUAR, Yves Roger Rwogera Munana, Président de IBUKA Sénégal et le célèbre écrivain Boubacar Boris Diop.
Prenant la parole, S.E. M Jean Pierre KARABARANGA, ambassadeur du Rwanda au Sénégal dit espérer que ce 28ème anniversaire du génocide qui a vu massacrer, en 100 jours, plus d’un million de Tutsis au Rwanda, soit l’occasion d’une profonde introspection « pour que cela ne se reproduise plus jamais, nulle part sur notre planète ». Des témoignages poignants ont été faits par des survivants et des officiers sur le terrain. En particulier, le général Faye, alors capitaine, a raconté, avec une grande précision, comment lui et ses collègues sénégalais ont pris des risques inconsidérés pour sauver des centaines de Tutsis. C’est dans ces circonstances que le contingent sénégalais au Rwanda va perdre un de ses valeureux éléments, en l’occurrence le Capitaine Mbaye Diagne pour lequel les Nations Unis ont institué, pour l’honorer, le « Mbaye Diagne Day ».
C’est dans un « Espace Agora » lourd d’émotion que la voix du Ministre des forces armées Sidi Kaba tonne pour suggérer que le sacrifice de ce courageux capitaine soit posé comme le trait d’union entre le Sénégal et le Rwanda. L’ancien Secrétaire général adjoint des Nations unies a, quant à lui, fustigé le négationnisme latent dans certains cercles car, pour lui, « …la négation de ce génocide est une forme de sa continuation…. Et ça fait très mal ! …le travail de mémoire ne doit jamais s’arrêter car quand on oublie, on condamne le présent ». Pour rappel, le génocide contre les Tutsis a été déclenché quand, dans la nuit du 6 avril 1994, l’avion transportant le président rwandais de l’époque, Juvénal Habyarimana et le président burundais, Cyprien Ntaryamira, tous deux Hutus, a chuté. L’ambassadeur du Rwanda, maître d’œuvre de cette belle commémoration n’a pas manqué d’adresser ses remerciements appuyés à l’attention du PCA et du Directeur Général du Musée des Civilisations noires, lieu symbolique, par excellence, pour accueillir cette commémoration.

blog-image

LE MCN ABRITE LE «LANCEMENT DU RAPPORT SUR L’ETAT DE LA POPULATION MONDIALE EN 2022

L’espace « Agora » du Musée des Civilisations noires (MCN) a abrité ce 1er avril 2022 la cérémonie officielle de « Lancement du rapport sur l’état de la population mondiale 2022 », en présence de nombreux invités du secteur de la société civile, des ONG, de la diplomatie et des médias.
Parmi les membres du gouvernement, on relevait la présence du ministre de l’économie, du Plan et de la coopération, Amadou Hott et Salimata Diop Dieng, ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants.
Le rapport de cette année, intitulé « Comprendre l’imperceptible : agir pour mettre fin à la problématique négligée des grossesses non désirées », souligne l’urgence de prendre les mesures nécessaires pour prévenir les grossesses non désirées.
Dr. Natalia Kanem, Directrice l’UNFPA Sénégal a rappelé que le sujet abordé est délicat, en partie parce qu’il nous concerne toutes et tous. Rares sont les personnes qui n’ont aucune expérience en mémoire, qu’elles aient elles-mêmes vécu une grossesse non intentionnelle ou qu’elles connaissent une femme ayant été confrontée à cette situation. Pour certaines, il s’agit d’une crise personnelle, mais pour d’autres, cet événement, qui aurait dû être heureux, cache une tout autre réalité.
Au cours de la cérémonie le journaliste-animateur, Khalil Guèye a lu un tweet du Président Macky Sall « je salue le lancement ce jour du rapport annuel du FNUAP. L’événement rappelle l’importance majeure de la prise en compte des questions de populations pour la réussite des politiques de développement économique et social »

blog-image

DOSSIER DE PRESSE DE L’EXPOSITION PICASSO À DAKAR

Pablo Picasso, l’un des artistes peintre les plus marquants du XXème siècle fait son entrée au Musée des Civilisations Noires. L’art africain a joué un rôle important dans l’œuvre de Picasso. En effet, en 1972 quelques oeuvres avaient été présentées à Dakar grâce à Léopold Sedar Senghor ancien président du Sénégal. Aujourd’hui, 50 ans plus tard, ses œuvres seront exposées au Musée des Civilisations Noires. Le MCN en partenariat avec le @museepicassoparis,le @museeduquaibranly, le @museedartafricain inaugure l’exposition Picasso à Dakar qui se tiendra du ler Avril au 30 juin 2022 avec la participation du ministère de la culture et de la communication du Sénégal, de @franceausenegal et de @ifsenegal sous le haut patronage de Monsieur Macky Sall, président de la République du Sénégal et d’Emmanuel Macron président de la République française.
Télécharger le document

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Spiko Dark par Spicethemes