All-Star Game du SEED Hoop Forum 2019

Le Musée des Civilisations Noires a eu le plaisir d’accueillir l’All-Star Game du SEED Hoop Forum 2019, le vendredi 26 juillet 2019 dernier. Cette après-midi de festivité a été un moment de cohésion et de célébration formidable pour notre jeunesse.

Toujours dans ce cadre, l’icône légendaire de la mode Naomi Campbell a rencontré les jeunes filles de la SEED Academy au Penc. Ce temps d’échange riche en émotion a été précédé d’une visite des expositions du Musée des Civilisation Noires.

Le Musée des Civilisation Noires est fier d’avoir accompagné les équipes de SEED dans la mise en œuvre de cet événement, nous remercions Monsieur Amadou Gallo Fall ainsi que les équipes du SEED Project pour leur confiance !

INAUGURATION DU MONUMENT MÉGALITHIQUE

Monsieur Abdou Latif COULIBALY, Ministre de la Culture, a procédé ce mercredi 03 avril 2019, en présence de plusieurs directeurs de son département et de plusieurs organes de presse, à l’inauguration du monument mégalithique du MCN.
Ce monument mégalithique provenant du site de Santhiou Ngayène est composé de seize (16) pierres désignées sous le nom de monolithes et de deux (02) monolithes ou pierres frontales toujours orientées vers l’Est.
Ces cercles correspondent à des tombes et contiennent parfois des restes de plusieurs individus, pas nécessairement enterrés au même moment.
L’ère mégalithique de la Sénégambie, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO couvre environ 36 000 Km2 entre les fleuves Siin et Gambie. On y dénombre environ 1015 cercles mégalithiques ou Séetu Dodj (mariées pétrifiées).
Les monuments mégalithiques de la Sénégambie couvrent une longue séquence chronologique qui va du 1er millénaire avant J. C. au 16e siècle A. D.
Le Ministre a beaucoup insisté sur le rôle de la presse dans la diffusion des activités du MCN en général et de la place spéciale des mégalithes dans l’histoire du Sénégal.

VISITE DE MONSIEUR GÉRARD SENAC

PRÉSIDENT DIRECTEUR GÉNÉRAL D’EIFFAGE SÉNÉGAL

Monsieur Gérard SENAC, Président directeur général d’EIFFAGE Sénégal a rendu une visite de courtoisie au Musée des Civilisations noires le lundi 04 février 2019.
Après avoir visité l’exposition en cours, il a félicité toute l’équipe dirigée par le Pr Hamady BOCOUM, le Directeur général du MCN.
Le groupe EIFFAGE est présent au Sénégal depuis 1926

blog-image

L’Afrique berceau de l’Humanité

Il est maintenant admis que l’Afrique est le berceau de l’humanité. Pour en arriver à cette évidence, il a fallu des décennies d’efforts de scientifiques d’Afrique et d’ailleurs pour exhumer du paysage lunaire de la Rift valley et des profondeurs du désert tchadien les restes fossilisés de nos lointains ancêtres. « Toumaï » et « Dinknesh », qui sont aujourd’hui reconnus comme les précurseurs du genre humain. Ils sont les témoins de la marche inexorable du genre humain vers plus d’humanité, plus de technicité et surtout plus d’inventivité.

blog-image

Les tissus de notre societé

Dès 5000 avant l’ère commune, les anciens Égyptiens ont commencé à cultiver et à tisser le lin. Une vieille poterie trouvée à Badari montre une représentation d’un métier à tisser datant de cette période, tandis qu’une image de la 12e dynastie de la tombe de Khnumhotep montre des tisserands utilisant un métier horizontal (vers 2400 avant l’ère commune. Les Nubiens avaient une industrie textile florissante, attestée par les images des pyramides de Méroé, celles de la grande reine Amanishakheto, ainsi que du pharaon Piye.
Plus tard avec l’épanouissement de plusieurs autres civilisations africaines, le coton est devenu un tissu plus communément utilisé.

blog-image

Femmes noires et production de savoirs

Les femmes noires ont apporté une contribution significative à l’éducation, à l’épanouissement et à l’avancement de leurs sociétés sur le continent et dans la diaspora. Elles ont participé aux combats anticoloniaux en tant que syndicalistes, leaders politiques et militantes aux plus hauts niveaux. Elles ont combattu dans des mouvements de libération aux côtés des hommes en tant que stratèges. Elles ont pris la direction des combats quand c’était nécessaire. Dans le monde contemporain, les femmes noires continuent de faire preuve de leadership politique et intellectuel et d’affirmer leur autonomie sociale et culturelle.

blog-image

L’histoire de la métallurgie en Afrique

Les acquis de la recherche au cours des trois dernières décennies permettent de situer l’apparition du fer en Afrique, au moins, dans la seconde moitié du troisième millénaire avant notre ère. Il apparaît aussi, sur la base des fouilles, datations et analyses métallographiques, que le patrimoine africain dans le domaine de la conception des installations techniques et du traitement des aciers, est d’une richesse et d’une originalité exceptionnelles.

blog-image

Civilisations africaines

En Afrique, le masque et la statuaire sont fondamentalement une valeur spirituelle et métaphysique et un concept socioculturel qui aident les peuples africains à créer leur sens de ce qui constitue l’ordre, la loi, l’autorité et la bonne façon dont les gens devraient être gouvernés. Les masques sont la représentation de l’origine ancestrale africaine et de l’autorité qui rend compte de ce qui constitue la valeur humaine et sa signification. Les ancêtres spirituels sont la source de la vie, de l’ordre et la continuité dans toute communauté africaine.

blog-image

Mondialisation de la Négritude

L’arrachement des Africains à leur continent vers les Amériques, le Moyen Orient et l’Asie à travers l’esclavage transatlantique, transsaharien et de l’Océan indien est considéré comme le crime contre l’humanité le plus abject. Des millions de personnes ont été déracinées, arrachées à leur famille à leurs communauté et déposées, dans des circonstances extrêmement brutales, sur des terres étrangères. La mondialisation de la Négritude, en tant qu’opératrice du rappel historico-culturel, représente le processus mental de récupération, de recréation et de défragmentation dans le but de se situer dans un espace et un lieu de complétude ontologique et épistémologique pour comprendre qui nous sommes et comment sommes-nous arrivés à nous connaître et à être.

blog-image

Contribution de l’Afrique de la science et de la technologie

Les Contributions de l’Afrique à la Science et à la Technologie s’inscrivent dans une longue perspective. L’expérience historique de l’Afrique a commencé avec l’histoire initiale – également appelée préhistoire – qui dure jusqu’à l’émergence de l’Égypte pharaonique. Elle est suivie par l’histoire ancienne, de l’Égypte pharaonique aux rencontres soutenues avec l’Europe et l’Asie. L’histoire moderne vient après la décolonisation, ouvrant la voie à l’histoire contemporaine. Une systématique aussi simple n’a pas besoin de la division Préhistoire/Histoire. Cette exposition se concentre sur les grandes inventions, allant de la technologie lithique à la métallurgie.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Spiko Dark par Spicethemes