• vue exterieure du MCN
  • photos inaugurale
  • photos inaugurale

Le Musée des Civilisations Noires

Le Musée des Civilisations Noires (MCN) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), personne morale de droit public, doté d’un patrimoine propre et de l’autonomie financière (décret n° 2016-1807 du 22 novembre 2016). Il a pour mission d’assurer la coordination, la mise en œuvre et le suivi des études scientifiques et culturelles en matière de civilisations noires.

La naissance du MCN plonge ses racines dans le Festival Mondial des Arts Nègres de 1966, lui-même précédé de divers évènements. Citons les Congrès des écrivains et artistes noirs respectivement tenus à Paris en 1956 et à Rome en 1959 ; la vague des indépendances africaines au cours des années 60, et plus tard, les guerres de libération des années 90. Des évènements qui faisaient également écho aux Conférences panafricaines tenues à Londres en 1900, comme aux Congrès de Paris en 1919, de Dar es Salaam en 1974, de Kampala en 1994 et d’Accra en 2014.

L’architecture du musée avec une superficie totale d’environ 14 000 mètres carrés sur quatre étages et une esplanade, est inspirée de l’Impluvium de la région de Casamance au Sénégal et du Grand Zimbabwe.

L’exposition inaugurale intitulée « Civilisations Africaines : création continue de l’humanité » s’appuie sur les quatre étages pour organiser les séquences en thèmes : le Berceau de l’humanité, les Civilisations africaines continentales, la Mondialisation de la Négritude et Maintenant l’Afrique.